Catégories
En 2018

Compagnie Melliades – Les Femmes S’Inventent

Elles sont cinq, toutes différentes, pas la même génération, pas, a priori, la même histoire, et pourtant elles ont toute l’étrange habitude de sortir avec leur maison, ou un objet qui la rappelle, comme si elles se protégeaient de quelques chose et puis il y a cette place qu’elles occupent chacune leur tour ou ensemble à toutes heures du jour et de la nuit.

Que renferme cette place ? Quels en sont les secrets ? Pourquoi ce rituel pour la traverser ?

Ce spectacle raconte le destin de ces cinq femmes. Leur histoire commune est liée à cette place où un événement particulier s’y est déroulé. Cet événement nous le découvrirons au fil du spectacle et des rencontres avec chacun des personnages.

La place devient un terrain de jeu, un espace pour se mettre en scène, se raconter.

Sur cette place des histoires sont révélées, les rumeurs du quartier, d’autre voient le jour. Le passé ressurgit, le présent est bousculé et le futur s’invite.

Catégories
En 2018

Compagnie FayrPlay – Demokratie

Qu’est -ce que la démocratie ? Sommes -nous en démocratie ? Que veut dire « démocratie » aujourd’hui ? Et avant ? Et ailleurs ? La démocratie est -elle possible aujourd’hui ? Sous quelle forme ? Quel est l’impact de ce glissement sémantique sur nos vies quotidiennes ? Quels conséquences dramatiques pour les hommes et les femmes ? Quel est la place de l’humain, du politique, de l’argent, du média dans nos systèmes représentatifs dits ‘démocraties’ ?

Lors de sa résidence, Yvan Richard est allé discuter sur ce vaste sujet de la démocratie, avec les jeunes de l’AJP – Espace Jeunes au Perray-en-Yvelines.

Catégories
En 2018

Bastien Bilheux – Fleur Urbaine

Un côté de la pratique de Bastien Bilheux s’instaure autour de la voie publique comme lieu de rencontre, boulevard où se croisent toutes les catégories sociales, les panneaux de signalisation comme objets témoins de cet échange, j’aime alors tourner ces derniers vers l’absurde. Le projet de la fleur urbaine se trouve entre la sculpture et l’installation ; de la même manière que l’on trouve des géants pots de fleurs dans les villes fleuries, ici il s’agirait d’un pot de « panneaux ». La sculpture se trouve aujourd’hui au Lieu, on peut l’apercevoir depuis la rue de Rivoli.

Catégories
Artistes accueillis En 2018

Mountain Fire

Mountain Fire est un groupe de folk franco-américain né en 2015 dans les studios de l’Usine à Chapeaux àRambouillet.
Les compositions sont inspirées par leurs voyages et leur amour des grands espaces, et sont portées par des rythmes d’inspiration chamanique et des harmonies féminines à 3 voix.

Catégories
Artistes accueillis En 2018

Théâtre Argos – L’inventeur de l’amour

S’aventurer dans le monde intérieur de Ghérasim Luca, c’est prendre le risque de perdre sa raison, son langage, et toute autre forme de conditionnement pour le plaisir impossible de vivre en parfait affranchi. Plaisir impossible donc poétique. A travers deux longs poèmes où la langue s’offre comme un « bégaiement poétique », il est question d’amour. D’un amour gorgé de sensualité, de désir, de provocation, de violence et de douceur. Complètement libéré des notions de bien et de mal.

Catégories
Artistes accueillis En 2018

Cie Modes d’emploi – Les Manigances

On a imaginé une fable, une chose terrible : la fermeture de tous les Musées de Mémoire du territoire. C’était le 18 mai, un jeudi, on s’en souvient bien.

Ce jour-là, c’est celui où la Mère a amené ses jumeaux, Léa et Jean-Baptiste, et sa nièce Mady à la commémoration nationale – oui, ici on commémore au moment de la catastrophe – à la commémoration nationale on disait, où le Père jouait du trombone.

C’est le jour où la directrice des collections au Musée de l’Histoire de France a dû faire son discours de fermeture.

C’est le jour où tous les employés ont été licenciés.

C’est le jour où d’autres sont partis en vacances à Hiroshima, Tchernobyl ou Auschwitz,

c’est le jour où quelqu’un a pris sa retraite,

c’est le jour où quelqu’un d’autre est allé se faire épiler.

C’est le jour où l’on a appris que des œuvres avaient peut-être disparues,

C’est le jour où l’on s’est demandé à quoi ça servait de continuer à commémorer.

Bref, c’est le jour de la fin d’une Histoire qui raconte ce qui nous rassemble.

Catégories
Artistes accueillis En 2018

Fanny Duret – T.I.T.R. (Thinkin’ In The Rain)

Comprendre et analyser nos pensées afin de mieux contrôler notre vie, voilà le but de la brillante conférence philosophique sur « L’Art de Penser » de Jean-René Dupetitpois à laquelle vous allez assister. Cependant, son locuteur semble avoir été retardé. Pas de soucis! Son assistante Juliette va s’occuper de vous en attendant. Responsable du bruitage de l’évènement, elle tente de sauver au mieux la situation mais se retrouve vite face à des situations cocasses et inhabituelles qui lui démontrent l’absurdité de sa vie. Elle n’est pas à sa place et a renié ce qui l’animait profondément: la comédie musicale. Alors cette fois, c’est le retard de trop, celui qui fait déborder Juliette. Cette fois, elle ne peut plus « rentrer dans l’ordre » et doit suivre son instinct, son impulsion profonde pour poursuivre son rêve ultime: la conquête de Broadway.

Conférence (rai) sonnée, « T.I.T.R. (Thinkin’ In The Rain) » n’a pas été jouée depuis août 2017. La résidence à « Le Lieu » permettra de « réchauffer » le spectacle avant sa tournée estivale, notamment au festival « Chalon dans la Rue ». Elle sera aussi l’occasion de continuer d’améliorer le spectacle, de l’affiner et de l’approfondir en recherchant toujours plus son ancrage comme spectacle de rue.

Catégories
Artistes accueillis En 2018

Le Son Qui Manque – A l’envers de la forêt

L’artiste Samantha Maurin est venue en résidence au Lieu avec pour objectif d’expérimenter la création sonore immersive en 3D en prenant pour cadre la forêt vivante et ses paysages sonores changeant au gré des saisons, chacune étant prétexte à l’écriture d’un petit conte imaginé à partir des légendes de la forêt et des êtres qui l’habitent.

La richesse des sons de la forêt sera la base d’un travail de création sonore qui fera
émerger ce qui pourrait ressembler aux voix, aux chuchotements, aux chants ou aux
cris de créatures fantastiques ou véritables, et plongera les auditeurs dans l’invisible
forestier, à l’envers de la forêt.

Catégories
Artistes accueillis En 2018

La compagnie s’en revient – Borderline(s) ou les méandres de l’hystérie

La compagnie s’en revient est venu passer une semaine de résidence au Lieu afin d’avancer sur leur nouveau projet Bordeline(s) qui invite à vivre une expérience loufoque, grinçante et instructive sur un sujet de taille: L’Hystérie.

L’équipe artistique souhaite percer les secrets d’un passé obscur avec ironie et poésie. Ce projet tente de révéler l’absurdité, la complexité, l’injustice et la violence de ce terme. Interroger l’hystérie c’est accepter le vertige, et plonger dans les méandres de son histoire.

Borderline(s) tentera de transmettre cette sensation avec sensibilité et désinvolture.

 

Pour suivre leurs aventures, c’est ici : https://ciesenrevient.wordpress.com/

 

 

Catégories
Artistes accueillis En 2018

La compagnie Un pied sur la planche – Freaky Jazz Quintet

Le Freaky Jazz Quintet vient jouer son concert ici ce soir !

Dans cette cave mystérieuse, ils découvrent leur technicien dont le squelette est emmêlé dans un cable jack. Il faut se rendre à l’évidence, ils ne sont plus de ce monde.

Mais de quel monde parle-t-on ? Celui dans lequel les objets prennent vie et transforment la chanteuse en bête monstrueuse ? Le réel n’est plus ce qu’il était depuis leur arrivée dans cette cave.

Ce spectacle est un concert visuel dans lequel cirque, marionnette et magie nouvelle sont au service de l’imagination débridée de nos musiciens partis en vadrouille à la lisière de la mort.